My Secret Diary – Show Me Sweedish, I run away to L.A-

Notre métavers est rempli d’espèces plus désopilantes et risibles les unes que les autres : il y a les consanguins(es) aussi insipides qu’une paire d’escarpins freebies qui ruminent de vieilles rancoeurs passées, les pseudos fashions qui IM a outrance ( I love your shoes LM plizzzz ), les noobies nus sur les sims, le pénis pointant vers le ciel, les anciens de sl qui n’ont toujours pas cédé à la révolution des flexi prims et des Ao… le peuple fanatique qui se rêve notre vie. Et puis enfin il y a nous, qui, encore aujourd’hui, avons dépensé l’équivalent du PIB d’un pays du tiers monde en shopping. Et oui c’est scandaleux, et non, on ne culpabilise pas. On donne déjà assez aux oeuvres caritatives.

my burlesque show 1

Mon premier souvenir après avoir quitté le pensionnat en Suisse et posé mon escarpin Moody sur le sol de Los Angeles ? Une touffe blonde qui me percute de plein fouet, nous fait dégringoler sur le sol en béton et me lance avec l’air le plus naturel du monde “I love you Bitch !”, avant d’ouvrir une flasque de martini et s’en jeter un comme ça. Qui est cette charmante personne me direz-vous ? C’est Emy Aker, my BBF ( Big Best Friend ) depuis notre plus tendre enfance en terre Suisse. Nous nous sommes rencontrées à l’école pour pauvres petite fille de riches, la prestigieuse école Suisse ” Swistresn School “. Mais il y a 4 ans de cela, ma douce amie décide de se faire la malle du pensionnat pour suivre son rêve de toujours, être une grande actrice a L.A. Ca lui a réussi tiens…. Bref, me voila moi aussi débarquée en Californie, après les rudes hivers suisses….

My burlesque Show 6

Le soir même, Emy m’embraque dans un club ultra hype de L.A, où elle me présente à de nombreuses personnalités dont je tairais le nom pour éviter les scandales, où je fini comme souvent (quand je suis avec Emy) saoule et a moitié nue dans le club, d’où nous partons bras dessus bras dessous, finir notre bouteille de champagne comme deux arsouilles, au milieu des algues et poisssons creuvés la gueule ouverte sur le sable. Adieu Glamour. On fini par se vider sur la dite plage, limite à s’endormir dans notre propre vomi, et c’est pendant que moi même je crache ma gerbe sur un monde que je déteste que Emy trouve judicieux de me dire, en me tenant les cheveux : ” Welcome To L.A” avant de tomber la tête la première par terre et vomir jusque plus soif. Oui… Bienvenue à L.A… Viens Emy on se tire à N.Y.C…

Xoxo Mathyda Valeska

Complete shooting and looks details on ” Fashion Gangsta ” http://fashiongangsta.wordpress.com =)

4018299915_b56a4b1b60_o

Advertisements

About Mathylda Valeska

I am just fashion girl On sl and I gona show you a piece of me...
This entry was posted in Mathylda Style Book and tagged , , . Bookmark the permalink.

4 Responses to My Secret Diary – Show Me Sweedish, I run away to L.A-

  1. Emy Aker says:

    PTDR ça c’était de la soirée. Et dire que ça s’est VRAIMENT passé comme ça… lol Heureuse de t’avoir retrouvé ma biatch de mon coeur! Quatre années sans toi c’était le vide total, fallait bien compenser avec mon amie la bouteille de Martini. Tu verras, elle est nice =) Je te n’aime ♥

  2. je suis plus branchée champagne moi hahahahahaa -) moi aussi je suis heureuse de t’avoir retrouvée -) salope

  3. Emy Aker says:

    Vivement la prochaine soirée. Je sens qu’elle sera HOTement scandaleuse! ^^,

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s